Exposition à l'espace Locu Teatrale

Première exposition du collectif d'Artistes Ajacciens.

 

Ajaccio: Quand les artistes décident de jouer la carte du collectif

Par Véronique EMMANUELLI Les arts de la tournée de du nouveau non prennent dans la cité impériale.

L'évolution Trouve fils illustration AVEC La création du collectif d'artistes composé de Joseph Gurciullo Ajacciens, Pierre-Paul Marchini, Chantal Maroselli, Adrien Martinetti, Elise Milano, Thierry Tramoni, Ghjuvan Micheli Weber et Pierre-Henry Weber.

Entre Eux, pas de lien de parenté flagrant.

Sans Doute Parcé Qu'il ya plusieurs Manières de raconter le monde.

"Nous regroupons des peintres, des photographes, des sculpteurs, des écrivains et des musiciens», énumère-t-on.

Sur s'associe Verser Devenir visible, versez sortir de l'espace confidentiel.

"L'idée est de Réunir des artistes Qui, Verser la Plupart, PEu Ont OÜ pas de exposer», Reprendre Pierre-Paul Marchini, artiste peintre, par l'Ailleurs Comme Considéré non des Cinquante Maîtres de l'art contemporain à l'échelon international.

Parce Que SELON lui, en groupe, il est, plus faciles d'Amener vers l'art fils le plus de de Grand Nombre.

Sans attendre l'attention d'ONU Galeriste et du d'Initiés publique Qui l'Accompagne.

D'Autant-AINSI que "lorsqu'on DEBUTE redingote, il Ne EST PAS Évident d'être Accepté par une galerie. Par la suite ça va beaucoup mieux", Observations Lt-il.

De leur côté, les artistes ne sont pas Toujours très à l'aise Avec l'exposition.

"Nous n'avons pas forcement non raisonnable Nombre d'oeuvres à montrer", reconnait Ghjuvan-Micheli Weber.

CES conditions, il est indispensable de Dans de se Soutenir mutuellement.

À Ajaccio, Pierre-Paul Marchini et les Membres du collectif décèlent non Problème supplémentaire.

"La Ville est pauvre s'agissant des arts visuels. À titre d'exemple, il Ne exists pas de salon".